Essayer la domotique c'est l'adopter

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison.

Avec la domotique, nos logements entrent dans une nouvelle dimension. Ce qui hier pouvait être perçu comme futuriste devient aujourd’hui une offre complète.

Alain Cortiez, directeur d’AC Constructions analyse ce nouveau marché pour la maison individuelle. Piloter à distance le chauffage avant de rentrer chez soi, contrôler les aller et venus dans la maison ou être alerté en cas de fuite d’eau, autant de fonctionnalités désormais accessibles lorsque vous faites construire votre maison individuelle. Les demandes de nos clients pour équiper leur maison individuelle sont de plus en plus fréquentes.

Pour nos clients ce sont essentiellement les domaines du confort et la sécurité qui sont plébiscités. Au premier rang des demandes, les propriétaires souhaitent s’offrir un maximum de confort dans leur vie quotidienne. Commander du bout des doigts les lumières, la fermeture des volets, la sonorisation de chaque pièce, c’est désormais possible. Avec la domotique, chacun personnalise son quotidien en fonction de son mode de vie.

Les commandes de groupe évitent les gestes répétitifs en commandant par exemple l’extinction de tout l’éclairage d’un étage. En matière de sécurité les systèmes vous préviennent bien sûr en cas de cambriolage, mais permettent aussi d’agir de manière rapide en cas de fuite de gaz ou de détection de fumée. Vous pouvez être prévenu directement sur votre smartphone et agir en conséquence.

Très naturellement nos équipes et nos partenaires vous proposeront une offre surmesure. Des déclinaisons futures sont déjà à portée de doigts, en matière de santé notamment pour contrôler les ondes, la qualité de l’air et en suivant notre santé au quotidien. L’avenir de la domotique semble tout tracé.

Propos recueillis par Sébastien Hennebique